La conspiration du général Malet, 23 octobre 1812, Premier ébranlement du trône de Napoléon
EAN13
9782262032388
ISBN
978-2-262-03238-8
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
339
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
413 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La conspiration du général Malet

23 octobre 1812, Premier ébranlement du trône de Napoléon

Perrin

Offres

Le 23 octobre 1812, alors que Napoléon venait de quitter Moscou aux trois quarts détruite par l'incendie, le général Claude-François Malet, aventurier haut en couleur, tenta de prendre le pouvoir à Paris en annonçant la mort de l'Empereur et la désignation par le Sénat d'un gouvernement provisoire. Avec une poignée de complices sortis de n'importe où, exhibant des faux grossiers, mettant sous les verrous les plus hauts responsables de la police, il parvint, par son coup de main rocambolesque, à désorganiser pendant quelques heures le bel ordonnancement d'un régime que l'on croyait mieux établi. Un instant, l'histoire avait hésité. Malet fut fusillé, mais la légitimité impériale avait reçu un coup sévère : deux ans plus tard, Napoléon était déchu.

Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz, par de nombreux ouvrages d'une qualité unanimement saluée, s'est fait connaître comme l'un des meilleurs spécialistes du Premier Empire.


Presse:

"L'historien Thierry Lentz nous conte dans le détail, minute par minute, le scénario du plus extravagant des putschs Un régal."
Dominique jamet, Marianne, 03-09 mars 12

"En même temps qu'une chronique d'une conspiration digne des meilleurs feuilletons, Thierry Lentz brosse une étude soignée des mouvements d'opposition à l'Empire."
L'Histoire, Avril 12
S'identifier pour envoyer des commentaires.

    Joseph Bonaparte, enfant adoptif d'Autun
    Avec Thierry Lentz
    Le , Hôtel de ville - Salon d'Honneur

    Thierry Lentz, spécialiste de la période napoléonienne, viendra animer une conférence le 6 juin dans le cadre de l'Année Impériale d'Autun ! Vous pourrez le retrouver, à nos côtés, le 6 juin au Salon d'Honneur de l'hôtel de ville, pour une conférence sur Joseph Bonaparte, frère aîné de Napoléon passé…