La librairie est ouverte du mardi au samedi de 9h à 19h.

28-30 rue aux Cordiers
71400  Autun 

03 85 52 07 32

LIRE SOUS LES TILLEULS 2021 C'est le 26 juin de 10h à 18h, et c'est gratuit !

Marcel Dorigny : un historien face à l'esclavage

A Autun, on ne présente plus Marcel Dorigny, mais pour ceux qui l'ignorent encore : Marcel Dorigny est L'historien et et universitaire français spécialiste de l'histoire de l'esclavage dans les territoires français au 18ème siècle !

Suzanne Dracius, Pascal Blanchard, Bernard Gainot

Idem

13,90

Marcel DORIGNY, Alain RUSCIO

Cercle d'art

39,00

Il fut un temps où la France exerçait son autorité sur des millions de femmes et d'hommes, désignés pour l'occasion indigènes et catalogués noirs, jaunes, bruns, basanés… Sûr de la supériorité de ses valeurs, l'homme blanc imposa sa domination à ceux qu'il considérait physiologiquement et intellectuellement inférieurs, êtres imparfaits qu'il lui revenait donc d'humaniser (la fameuse mission civilisatrice)… Pour emporter l'indispensable adhésion des Français moyens en imposant les certitudes raciales – en fait, racistes – le dessin et la caricature envahirent tous les supports imaginables : la presse, mais aussi les affiches, les vignettes publicitaires, les images de catéchisme ou distribuées aux enfants des écoles, les cartes postales, etc. Il s'agissait de dénoncer et/ou de ridiculiser les travers de nos sujets, en proie à l'imbécillité et à la violence. Quelques protestations évidemment s'élevèrent, venues des rangs de l'extrême gauche ou plus simplement de courants humanistes, mais elles restèrent strictement minoritaires. Tiraillé en permanence entre le sourire crispé et un sentiment de révolte face à cette imagerie coloniale précisément commentée, chacun pourra nourrir sa réflexion sur les racines d'un certain regard contemporain sur les autres.
Alain Ruscio est historien, spécialiste de longue date de l'étude des comportements et des mentalités au temps des colonies.


Marcel Dorigny

Que sais-je ?

9,00

Les abolitions de l'esclavage

La fin de l'esclavage colonial a été un long processus, complexe et conflictuel. Et de fait, les luttes du « siècle des abolitions » (1793-1888), en débouchant sur de nouvelles formes d'organisation du travail, ont accouché de situations postesclavagistes contrastées.

Comment les esclaves ont-ils eux-mêmes lutté contre leur asservissement ? Un antiesclavagiste était-il nécessairement un abolitionniste ? La question de l'indemnisation des anciens propriétaires devait-elle être posée ?

À l'occasion des 170 ans du décret du 27 avril 1848, Marcel Dorigny s'efforce de présenter le plus clairement possible les débats et les combats qui, après plus de quatre siècles d'esclavage, ont fini par imposer l'abolition dans les colonies des principales puissances européennes.